La cour d'appel de Paris a confirmé mercredi le retrait de dix passages du livre de Fanny, l'une des anciennes prostituées de l'affaire Alègre, mettant directement en cause le magistrat Marc Bourragué. Le 21 juillet dernier, le juge des référés du tribunal de grande instance de Paris avait déjà ordonné d'occulter dix passages du livre Mes nuits noires dans la ville rose de Florence Khelifi, alias Fanny. L'éditeur Michel Lafon avait fait appel de cette ordonnance. Surnommé Le Cobra dans l'ouvrage, Marc Bourragué, en poste au parquet de Toulouse au début des années 1990, est notamment accusé par l'ex-prostituée d'avoir été son amant et son maître et de l'avoir forcée à l'accompagner dans des soirées licencieuses où se déroulaient parfois des actes de barbarie.

© La Dernière Heure 2004