MILAN Anderlecht se rend compte qu'il a un sérieux problème de gardiens. En effet, suite à son opération au bras, Daniel Zitka ne sera de retour qu'à la fin du mois de février ou de mars. Le Sporting ne souhaite plus vivre une situation comme à Milan, où Walter Baseggio était gardien de réserve. C'est pour cela que le club envisage fortement de se renforcer pendant le mercato, surtout si Anderlecht bat Bruges samedi et se relance dans le championnat. Les noms les plus cités sont ceux de Silvio Proto et de Bertrand Laquait, qui, auparavant, ont tous les deux déjà négocié avec Anderlecht. La direction ne confirme pas ces pistes.

Autre sujet délicat, évité par les dirigeants: la situation d'Hugo Broos. Tout le monde sait qu'il joue gros, samedi contre Bruges. Puisque le manager Herman Van Holsbeeck avait réclamé quatre victoires sur quatre, une défaite pourrait lui être fatale. Seulement, le président Vanden Stock a relativisé les paroles de son manager. «Ce qu'Herman a dit, a été exagéré par la presse. Nous ne comptons pas le virer après Bruges.» Broos gardait courage, même après la nouvelle déception subie à Milan. Certains de ses joueurs avaient dit qu'ils étaient soulagés que la C 1 était finie. «Moi, je trouve dommage que nous ne jouons plus de matches en Ligue des Champions. Il faut profiter de ces rencontres.»

© Les Sports 2004