Qui sont les premiers de classe ?

BRUXELLES Étant donné la crise financière, l'épargnant accorde au moins autant d'importance à la stabilité de l'institution financière qui va gérer son épargne qu'à la rémunération qu'elle lui accorde.

Il est donc important de savoir que le numéro un de ce classement (voir l'infographie) fait partie d'un grand groupe italien coté à Milan, que les deux suivants sont des banques néerlandaises d'origine turque, que le quatrième est aux mains de l'État néerlandais depuis le dépeçage de Fortis, que le cinquième du classement est l'un des rares groupes bancaires à bénéficier de la note AAA, et enfin que le sixième est adossé au puissant Crédit agricole français,...

Bref, il y a là matière à réflexion pour l'épargnant qui cherche autant la sécurité que le rendement pour son épargne !

Rappelons toutefois que la garantie étatique couvre désormais 100.000 euros par épargnant.