Fabrice a battu Arnaud après une bataille de 6 heures 33 minutes!

PARIS Interrompu par la nuit la veille à 5-5 dans le dernier set, le match entre Fabrice Santoro et Arnaud Clément s'est terminé, hier, au terme d'un véritable thriller à l'avantage du premier, 16-14 dans la manche décisive. Au total, les deux joueurs français ont passé 6 heures et 33 minutes sur le court Suzanne Lenglen et disputé 71 jeux. Il s'agit, tout simplement, du match le plus long de l'histoire du tournoi et, même, de l'histoire du tennis!

A Roland-Garros, le record était jusqu'alors détenu par l'Espagnol Alex Corretja, vainqueur de l'Argentin Gumy après 5 heures et 31 minutes de match, en 1998. Et, toutes compétitions confondues, c'est John McEnroe qui avait passé le plus de temps sur le court, soit 6 heures et 22 minutes face à Mats Wilander, lors d'un légendaire match de Coupe Davis, en 1982.

Il convient, certes, de relativiser le record de Santoro. Son marathon s'est, en effet, disputé en deux épisodes, avec une nuit de repos entre les deux. Il n'empêche: ce duel franco- français rentrera dans les annales. «C'est un moment exceptionnel, comme tout joueur rêve d'en vivre une fois dans sa carrière. Je participe cette année à mon quinzième Roland-Garros et je n'avais jamais vécu une telle expérience, dans une telle ambiance, avec un tel suspense. Ce genre d'émotion, c'est ce qui fait la grandeur du sport», expliquait le vainqueur à sa sortie du court.

A lui seul, le troisième set dura la bagatelle de 2 heures et 52 minutes! «C'était complètement fou. Mais il n'y a pas de match nul en tennis. J'ai sauvé deux balles de match. Et dans le dernier jeu, j'ai pris tous les risques sur mon service»

Santoro est attendu, frais et dispos, tout à l'heure pour affronter le Géorgien Labadze

© Les Sports 2004