Kuringen Comme son confrère Jean Colot, Nele Schouterden doit gérer une jeune génération de grand talent. Si Thibault Ferage a connu une année 2009 très noire, l’autre épéiste, Bert De Mets, dernière année junior, a vu sa saison pourrie par un cytomégalovirus. “S’il est enfin retapé, il visera un bon résultat aux Mondiaux de Bakou, en avril. Après, il fera le saut vers la catégorie senior. À l’épée, nous avons un jeune senior, Laurent Gheys, très travailleur, qui compte participer à quelques tournois de Coupe du Monde.

Ce qui est vrai pour Julie Groslambert l’est aussi pour le sabreur Seppe Van Holsbeke. “Un objectif sera Londres 2012, mais avant tout, il doit finir son régendat en éducation physique. Or il part le 1er février en Erasmus à Madrid. Il nous a garanti qu’il allait s’entraîner avec l’équipe nationale espagnole, l’une des plus fortes qui soit. Si c’est bien le cas, il progressera à vive allure.”

Comme Delphine Groslambert, le sabreur (encore junior) Servaas Breyne devra apprendre à gérer études supérieures et escrime.

Seule différence avec le Sud, le Schermbond compte encore deux escrimeurs plus aguerris : Frederik Van Dormael et Yannick Germeau. “Ce dernier espère être épargné par les blessures.”

J. B.