Gérard et Denayer ont démontré

leurs possibilités au 17e Belgian Open

NAMUR Sans surprise, l'Australien David Hall a inscrit son nom pour la 3e fois consécutive au palmarès du Belgian Open en chaise roulante à Géronsart (Jambes). Chez les dames, la Hollandaise Esther Vergeer s'est imposée pour la 7e fois (!) face à sa compatriote Sharon Walraven (6-1, 7-6).

La 17e édition du tournoi s'est déroulée dans d'excellentes conditions malgré la pluie qui est venue contrarier les finales du dimanche. «Mais on dispose de l'infrastructure couverte du club, explique Cécile Parent chargée de la communication, ce qui a permis d'assurer facilement la régularité de la compétition. S'il y avait un peu moins d'inscriptions que lors des éditions précédentes, la qualité était tout de même au rendez-vous avec les 2 n°1 mondiaux de la discipline. La qualité de notre organisation est bien connue des athlètes moins valides et c'est aussi là une des grandes raisons de sa réussite.»

Le tournoi a aussi permis de voir en action 2 jeunes talents belges très prometteurs: Mike Denayer (18 ans) et Joachim Gérard (17 ans) malheureusement opposés l'un à l'autre par le tirage au sort dès le premier tour du simple messieurs. Si le vainqueur (Gérard) s'est imposé en, 2 sets (6-1, 6-1) face à son copain d'entraînement, il s'est heurté ensuite à David Hall, le futur vainqueur qui n'avait pas intérêt à laisser tomber les balles. L'Australien s'est imposé en 2 manches (6-1 et 6-0) mais le jeune francophone n'a pas à rougir de sa prestation. Ce que les rencontres sur les hauteurs namuroises ont montré, c'est que les 2 jeunes belges sont de véritables espoirs pour les années à venir. Leur entraîneur Van Langendonck affiche une grande confiance dans leurs possibilités. «Joachim a vraiment une belle brochette de coups. Il maîtrise déjà très bien son jeu et se montre plus régulier que Mike qui alterne les coups gagnants et les grosses fautes directes. Mais ils s'entraînent avec beaucoup de conviction et leur objectif serait de participer aux prochains JO en 2008. On va tout faire pour leur permettre d'y arriver. Je pense qu'ils en ont les possibilités.»

© Les Sports 2005