BOIS-DE-LESSINES

Âgé de 24 ans, le cycliste Lessinois Thomas Degand vient de signer son premier contrat pro

PORTRAIT Cela faisait un moment que le cycliste de Bois-de-Lessines espérait décrocher son premier contrat professionnel. C’est maintenant fait !

Thomas Degand, encore répertorié comme élite sans contrat cette saison, a enfin pu réaliser son rêve puisqu’il a récemment paraphé un contrat de deux ans au sein de la formation Véranda Willems, l’équipe dirigée par l’Isièrois Jean-François Bourlard.

J’en rêve depuis toujours”, explique-t-il. “Depuis que je fais du vélo, en fait… Et comme mon équipe est passée de Continentale non-pro à Continentale pro, je saute le pas avec elle.”

Thomas a débuté le cyclisme à 16 ans. “Avant, je faisais du football. Puis avec un ami, on s’est dit que l’on pouvait participer à des courses cyclos le dimanche matin. C’est comme cela que m’est venue cette passion.”

Il s’inscrit alors au VC Ath. “Je me suis pas mal débrouillé dans les catégories d’âge. Dans ce club, j’ai pu progresser tranquillement, mais sûrement.”

Un club qu’il ne quittera jamais, puisque l’équipe Véranda Willems est en réalité le prolongement du club formateur de Thomas.

J’y bénéficie d’un encadrement optimal mais aussi familial. J’y connais tout le monde. C’est pourquoi j’y ai signé pour deux ans. Ils m’ont fait confiance et j’espère pouvoir leur rendre la pareille.”

Aligné et en évidence lors de la dernière édition du Franco-Belge, Thomas Degand a réalisé une excellente saison. Des prestations dans les courses plus difficiles n’ont d’ailleurs pas manqué d’attirer l’attention de certaines autres équipes.

J’ai eu quelques propositions mais je voulais poursuivre mon apprentissage, ne pas me brûler les ailes. Mon équipe actuelle me proposait les meilleures conditions d’entraînement, ainsi qu’un meilleur programme.”

À 24 ans, Thomas Degand ne manque pas mon ambition. “Je sais que mon travail premier sera d’aider notre leader, Stefan Van Dijk. Mais j’espère également me mettre en évidence sur l’une ou l’autre course. Je ne suis pas vraiment un fan des courses flandriennes. Ce que je préfère, c’est surtout les Ardennaises, ou encore les courses à étapes de France et d’Espagne.”

Le jeune sportif de Bois-de-Lessines n’a pas vraiment de modèles dans le cyclisme. “J’admire tous les grimpeurs mais je dois bien avouer que je n’ai pas de modèle particulier.”

T. VdB.

Thomas Degand vient de signer un contrat de deux ans au sein de la formation Véranda Willems, dirigée par l’Isièrois Jean-François Bourlard.