Cédric Taymans savoure mais n’oublie pas le passé et, surtout, il prépare l’avenir