Celui qui est actif depuis vingt ans au niveau de la Région wallonne remplace Claude Durieux

POLITIQUE MONS Le nom du successeur du dernier gouverneur de la Province de Hainaut, Claude Durieux, est enfin connu. Le poste revient au Lobbain Tommy Leclercq (PS). La décision a été prise hier par le Gouvernement wallon, sur avis conforme du Conseil des ministres. L’heureux élu était très enthousiaste en apprenant la nouvelle. “Je ressens beaucoup d’émotion. Je suis fier et ému d’avoir été choisi par plusieurs niveaux de pouvoir, le fédéral, le régional et le communautaire.”

Tommy Leclercq a un sacré bagage derrière lui. Cela fait bientôt vingt ans qu’il évolue au sein des différents cabinets ministériels à plusieurs niveaux de pouvoir. Il a notamment été le chef de cabinet du ministre-président du Gouvernement wallon, à l’époque d’Elio Di Rupo, et est actuellement chef de cabinet adjoint du ministre des Pouvoirs locaux et de la Ville, en charge du Tourisme, Paul Furlan.

“J’ai fait des études de sciences politiques. Je me suis donc préparé pour la fonction. De plus, je suis très impliqué au niveau communal à Lobbes et provincial. J’ai réussi à faire de mon métier ma passion et de ma passion mon métier, c’est-à-dire m’occuper des autres.”

En devenant gouverneur de la Province, il sait qu’il devra désormais s’assurer que tous les services fonctionnent bien. “Il faut être le plus efficace possible. C’est pourquoi, l’une de mes premières tâches sera de rencontrer les commissaires et chefs des zones de police afin de prendre le pouls, de voir quels sont les besoins en terme de sécurité.”

Tommy Leclercq compte également se concentrer sur l’image de la Province de Hainaut. “Il faut miser sur son attractivité pour attirer des investisseurs. Cela passe, par exemple, par l’événement Mons 2015. Nous comptons en faire la promotion lors du World Travel Market, la foire du tourisme à Londres.”

Marie Adam

Tommy Leclercq a été désigné hier au poste de gouverneur de la Province de Hainaut.D.R.