Le maire de Bethléem et le gouverneur se sont rendus à Tournai puis à Ath

JUMELAGE TOURNAI/ATH Ce mardi, le maire de Bethléem, Victor Batarseh, et le gouverneur de Bethléem, Abdul Fatah Hamayel, étaient à Tournai pour signer le document scellant la volonté des deux villes, la Belge et la Palestinienne, de former un jumelage. Des représentants de la province de Hainaut étaient également présents.

Lors de son discours, le bourgmestre, Christian Massy (PS), est revenu sur les nombreux projets, de coopération notamment, qui liaient déjà Tournai et la Palestine. “Ces événements répondent aux attentes légitimes du peuple palestinien, pour qui chaque contact avec l’extérieur et chaque évocation de la situation qui ne parle pas uniquement des territoires occupés est une preuve de la vitalité de la culture palestinienne.”

Pour Christian Massy, comme pour Victor Batarseh, il est important de créer des ponts depuis la Palestine. Au lieu des murs érigés par Israël.

“Votre présence à Tournai”, dit encore Christian Massy en s’adressant aux Palestiniens présents, “témoigne de votre volonté de développer un partenariat et de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de votre peuple, via des projets concrets. Ces échanges futurs entre nos deux entités apporteront des valorisations mutuelles dans des domaines tels que la culture, la médecine, le tourisme, l’environnement, l’urbanisme ou encore l’enseignement.”

Leila Shahid, déléguée générale de la Palestine auprès de l’Union européenne, également présente, a salué la mise en œuvre de ce nouveau jumelage.

Après la signature du serment de jumelage, la délégation s’est rendue au beffroi et à la cathédrale, patrimoine mondial de l’Unesco. Après le dîner, la délégation s’est rendue à Ath.

L. Dup.

Entre le bourgmestre de Tournai, Christian Massy, et Monseigneur Guy Harpigny se trouve le maire de Bethléem, Victor Batarseh.Dupuis