Eneco Tour du Benelux: résultats

5e étape: 1. Carlo Westphal (All/Gerolsteiner), les 167 km en 3h57:38 (moyenne: 43,377 km/h); 2. Yauheni Hutarovich (Blr); 3. Borut Bozic (Slo); 4. André Greipel (All); 5. Jurgen Roelandts; 6. Gert Steegmans; 7. Sébastien Turgot (Fra); 8. Mathew Hayman (Aus); 9. Tom Leezer (P-B); 10. Robert Wagner (All); 11. Lars Bak (Dan); 12. José Ivan Gutierrez (Esp); 13. Angelo Furlan (Ita); 14. Daniele Righi (Ita); 15. Laurent Mangel (Fra); 16. Serguei Ivanov (Rus); 17. Roy Curvers (P-B); 18. Bram Tankink (P-B); 19. Joost Posthuma (P-B); 20. Wilfried Cretskens; 21. Anders Lund (Dan); 22. Piet Rooijakkers (P-B); 23. Frederik Willems; 24. Roger Hammond (G-B); 25. Steven de Jongh (P-B); 26. Benoit Joachim (Lux); 27. Koen de Kort (P-B); 28. Michael Rogers (Aus); 29. Stijn Vandenbergh; 30. Stijn Devolder; 31. Marco Velo (Ita); 32. Sébastien Rosseler; 33. Andreas Klier (All); 34. Maciej Bodnar (Pol); 35. Servais Knaven (P-B); 36. Maarten Wynants; 37. David Kopp (All) à 0:09; 38. Marco Marcato (Ita) 0:20; 39. Leif Hoste 0:27; 40. Kevin Hulsmans 0:43; Les autres Belges: 43. Françis De Greef; 45. Bert Roesems; 46. Geert Steurs; 57. Edvald Boasson Hagen (Nor); 68. Wim De Vocht

Non partants : Glenn D'Hollander, Tom Boonen; Jelle Vanendert; Jurgen Van Goolen...

Classement général : 1. André Greipel (All/Team Columbia) en 21h57:26; 2. José Ivan Gutierrez (Esp) à 0:11; 3. Jurgen Roelandts 0:12; 4. Sébastien Rosseler 0:16; 5. Michael Rogers (Aus) 0:18; 6. Koen de Kort (P-B); 7. Joost Posthuma (P-B) 0:21; 8. Stijn Devolder 0:22; 9. Bram Tankink (P-B); 10. Piet Rooijakkers (P-B) 0:24; 11. Borut Bozic (Slo); 12. Carlo Westphal (All) 0:27; 13. Steven de Jongh (P-B) 0:31; 14. Frederik Willems; 15. Laurent Mangel (Fra); 16. Wilfried Cretskens 0:32; 17. Mathew Hayman (Aus) 0:34; 18. Serguei Ivanov (Rus) 0:35; 19. Marco Velo (Ita); 20. Sébastien Turgot (Fra) 0:44; 21. Andreas Klier (All); 22. Servais Knaven (P-B) 0:46; 23. Roger Hammond (G-B); 24. Stijn Vandenbergh 0:48; 25. Tom Leezer (P-B) 0:50; 26. Gert Steegmans 0:51; 27. Marco Marcato (Ita) 0:57; 28. Anders Lund (Dan) 1:19; 29. Kevin Hulsmans 1:49; 30. David Kopp (All) 1:59; 31. Daniele Righi (Ita) 2:11; 32. Yauheni Hutarovich (Blr) 2:46; 33. Roy Curvers (P-B) 3:11; 34. Robert Wagner (All) 3:36; 35. Maarten Wynants 3:58; 36. Maciej Bodnar (Pol) 7:42; 37. Angelo Furlan (Ita) 12:38; 38. Benoit Joachim (Lux) 13:04; 39. Leif Hoste 13:37; 40. Edvald Boasson Hagen (Nor) 14:48; Les autres Belges : 55. Wim De Vocht 15:32; 60. Geert Steurs 15:51; 91. Françis De Greef 27:29; 94. Bert Roesems 27:45.

L'itinéraire de la 6e étape, Maldegem-Bruxelles, 186 km

Maldegem (départ fictif) 12:00

Maldegem (départ réel) 0 12:06

Eeklo 3 12:10

Lovendegem 16 12:28

Gand 22 12:26

Deinze 29 12:35

Gavere 43 13:04

Beerlegem (sprint) 52 13:16

Zottegem 55 13:21

Brakel 65 13:33

Grammont 79 13:53

Mur (GPM) 82 13:57

Bosberg (GPM) 85 14:02

Congoberg 90 14:07

Oetingen 96 14:15

Pepingen (ravitaillement) 103 14:25

Hal 106 14:30

Essenbeek (sprint) 113 14:39

Braine-le-Château 116 14:44

Braine-l'Alleud 122 14:52

Rhode-Sainte-Genèse 126 14:57

Beersel 131 15:02

Côte d'Alsemberg 132 15:03

Bruine Put (GPM) 140 15:15

Leeuw-St-Pierre 143 15:19

Dilbeek 151 15:29

Sint-Martens-Bodegem (sprint) 154 15:33

Ternat 157 15:38

Affligem 164 15:47

Asse 166 15:49

Putberg 168 15:52

Meise 175 16:01

Wemmel 181 16:09

Grimbergen 182 16:10

Bruxelles 184 16:14

Bruxelles 186 16:17

L'arrivée est jugée Avenue du Marathon, à l'ombre du Stade Roi Baudouin.

Barbu va arrêter

Après 37 ans dans les pelotons, Michel Decock, surnommé barbu, va tirer sa révérence à la fin de la saison. Le soigneur carolo (qui vit désormais à Beaumont) mettra un terme à une longue collaboration avec son ami Roger Legeay au Franco-Belge, début octobre. Decock, qui a 60 ans, a en effet débuté chez Sonolor, puis Gan, au début des années septante, avant de rejoindre Legeay qu'il a suivi successivement chez Peugeot, Z, Gan, à nouveau, et, enfin, Crédit Agricole. E.d.F.

Leukemans s'en sort

Bjorn Leukemans peut à nouveau se chercher un employeur. La commission de discipline de la Communauté flamande l'a suspendu pour six mois, donc trois avec sursis, avec effet rétroactif. Or depuis septembre dernier et son contrôle positif à la testostérone exogène (Prasteron, un médicament que lui avait prescrit un des médecins de son équipe d'alors), Bjorn Leukemans (licencié alors par Silence-Lotto) était resté très longtemps sans courir avant de reprendre, après que le Conseil d'Etat eut cassé l'arrêt la première décision (suspension de deux ans) de la Communauté flamande, une licence d'élite sans contrat en juin dernier. Il a d'ailleurs gagné récemment une kermesse à Opstal.