Umunegbu du Milan AC à Boussu Dour

Kevin Centorame Publié le - Mis à jour le

A nouveau autorisé à transférer, le RBDB a activé un énième partenariat italien


BOUSSU Alain Battard l'avait promis. Il l'a fait. Bien avant la première rencontre officielle du RBDB, l'interdiction de transferts qui pesait sur le club borain a été levée ce lundi par l'Union Belge. Un joli tour de force de la part d'un club aux moyens limités qui a su trouver plus de 70.000€ en quelques semaines. « Il y a un mois, nous n'avions pas de liquidités car plusieurs partenaires nous devaient de l'argent », explique le manager.

« Aujourd'hui, voilà nos dettes apurées alors que les partenaires en question n'ont pas encore tous payé les leurs. Des prêts contractés les années précédentes arrivant à leur terme, nous serons bientôt un peu plus à l'aise encore. »

S'il parvient à s'en sortir dans une antichambre catastrophique sur le plan financier, le RBDB le doit à des partenariats qu'il noue à l'étranger et qui ont permis d'héberger à moindre coût des joueurs comme Alex, Bassaoulé, Fallempin, Koffi ou Obradovic. Hier, le Nigérian Kingsley Umunegby s'est ajouté à la liste. A 22 ans, cet ailier arrive de Bologne après une saison passée au sein des Espoirs du Milan AC.

En revanche, Paul Niankou, à l'essai depuis quelques jours, ne signera pas malgré l'insistance d'Arnauld Mercier. « Contrairement à ce que ses agents nous avaient annoncé, le joueur est extra-communautaire. Il n'est donc pas dans nos cordes », explique Alain Battard, qui devrait acter dans les prochains jours une rupture de contrat concernant un élément offensif et déçu de son temps de jeu...
Publicité clickBoxBanner