Vie privée, vie publique, France 3, 20 h 55.

Ex-truand, Patrick Henderickx est devenu patron d'entreprise!

PARIS Emouvants, pleins d'espoir et d'optimisme, les invités de l'émission de Mireille Dumas de ce soir sont vraiment des êtres extraordinaires! Sur le thème du jour où leur destin a basculé, ils parleront d'un événement, d'un choc ou d'une rencontre qui a changé le cours de leur vie.

Aux côtés d'invités plus connus tels qu'Alexandre Debanne, on trouvera un de nos compatriotes: Patrick Henderickx. Un destin incroyable que celui de cet ex-truand qui a grandi dans les mauvais quartiers de Bruxelles et qui est devenu aujourd'hui un industriel reconnu et respecté de tous!

Je suis un gosse qui est parti perdant dans la vie, confesse Patrick. J'ai été très jeune placé en internat. De vrais camps de concentration pour gosses! Il y découvre un univers de mauvais traitements, où il apprend la haine et la vengeance.

Il va sombrer du mauvais côté lorsqu'un jour la police vient le chercher chez lui, alors qu'il n'a rien à se reprocher. J'étais un garçon droit et tout d'un coup, je me retrouve sans défense face au système judiciaire. Mais puisqu'on avait décidé de voir en moi un voyou, alors j'ai décidé que tant qu'à faire, j'allais devenir une grosse pointure. J'ai pété les plombs.

Hold-up, règlements de comptes, tentative de meurtre. Patrick devient un caïd. Les séjours en prison s'enchaînent. Jusqu'au jour où il se fait arrêter pour la troisième fois. Et là, il se retrouve dans un bureau avec un inspecteur de la PJ de Bruxelles qui s'occupe de la section jeunesse. Sur son bureau, il y avait des dossiers d'enfants battus, maltraités. Ça m'a rappelé des souvenirs. On a commencé à discuter. Il m'a expliqué qu'il s'occupait d'une ASBL, Flics et voyous, qui s'occupe d'enfants délinquants en organisant notamment des voyages avec eux. Par la suite, il est venu me voir en prison. Une amitié s'est créée. A ma sortie de prison, je l'ai aidé en l'accompagnant dans une traversée à pied du désert avec des voyous. Grâce à ça, j'ai compris que je pouvais être utile à autre chose qu'à braquer des banques!

C'était en 91. Dix ans plus tard, Patrick est le patron de plusieurs sociétés. C'est lui qui se trouve derrière Force 7, qui produit des détergents industriels, et Cannonball, un additif qui permet une économie de 15% de carburant. Ce parcours incroyable, il le raconte ce soir chez Mireille Dumas. L'enregistrement a duré plus de 8 h. J'y ai rencontré des gens surprenants d'authenticité. En écoutant mon histoire, Mireille Dumas avait les larmes aux yeux. Elle a proposé de faire la préface du livre que j'écris sur ma vie, Les trois marches.