Le prince Philippe

est venu le choisir

en personne

BRUXELLES Un berceau en fer forgé dissimulé sous un nuage de tulle... Voilà de quoi commencer le plus beau des contes de fée. Un conte de fée dont l'héroïne n'est autre que la princesse Elisabeth.

Le prince Philippe est venu le 27 septembre dernier, cinq minutes avant la fermeture du magasin, nous raconte Laurence, une des vendeuses de chez Basile et Boniface, une boutique spécialisée dans les articles pour bébés située dans le quartier Louise à Bruxelles. Il est entré en toute simplicité, comme tous les futurs papas qui viennent chez nous.

Le Prince cherchait un berceau mais n'avait pas encore arrêté son choix sur un modèle en particulier. Il m'a posé un tas de questions. Il était très à l'aise. Il découvrait avec plaisir tout ce que je lui conseillais. Très attentif aux propos que nous échangions, le prince Philippe me demandait sans cesse mon avis mais aussi celui de ma collègue, Anne, raconte encore Laurence.

La discussion n'a duré que 20 minutes... juste le temps de présenter au Prince tout ce que l'on fait de mieux en matière de berceau. Quand les vendeuses lui ont parlé du berceau en fer forgé fabriqué par Théophile et Patachou, une entreprise belge, Philippe a tout de suite craqué. C'était un vrai coup de coeur. Il a dit oui tout de suite, puis il nous a demandé si la réponse définitive pouvait encore attendre car il devait en parler à la princesse Mathilde.

Cette réponse ne s'est pas fait attendre. Le lendemain, soit le 28 septembre, le chauffeur du couple princier était bel et bien présent à l'ouverture du magasin avec une réponse positive. Le Prince a su convaincre la future maman. La princesse Elisabeth passera donc ses nuits à rêver dans un lit made in Belgium. Le fait que ce berceau soit de fabrication belge est un élément important qui a joué dans le choix.

La parure (housse de couette, bavoirs...) qui accompagne le berceau sera composée de lin et de popeline. Tout sera d'un blanc et bleu très très clair. Ce sont des couleurs sobres qui conviennent aux deux sexes car le Prince, dans toutes ses questions, n'a jamais laissé le moindre indice quant au sexe du bébé.