Le Mur de Huy ou Chemin des Chapelles, juge de paix de la Flèche Wallonne

HUY Que les coureurs nous pardonnent mais, en voiture (), le Mur de Huy nous a paru plus impressionnant en descendant qu'en montant! Alors que quelques ouvriers communaux s'affairaient, ce lundi matin, place Saint-Denis, le Chemin des Chapelles affichait encore toute sa tranquillité. Le calme avant la tempête, en quelque sorte. Chaque année, à cette époque, les riverains s'apprêtaient à vivre au coeur de l'événement cycliste. Les uns dans leur salon, les autres (déjà) sur le pas de la porte scrutaient le moindre mouvement d'un photographe ou d'un cameraman, venu immortaliser ce fameux Mur, juge de paix depuis une vingtaine d'années de la Flèche Wallonne. Née en 1936 à l'initiative de journalistes bruxellois, la Flèche a souvent changé de parcours mais, depuis 1983, celui-ci a pour arrivée ce fameux Mur de Huy. C'est Claudy Criquielion qui, en 1985, s'imposa pour la première fois au sommet. Répertorié dans l' Encyclopédie Cotacol de Daniel Gobert et Jean-Pierre Legros, le Mur de Huy affiche les caractéristiques suivantes: 1.300m, 9,8% de montée moyenne et un passage maximal à 19%! De quoi satisfaire les meilleurs grimpeurs, surtout dans le dernier kilomètre, un vrai défi pour les passionnés de vélo, qu'ils soient pros ou amateurs. Jalonné de six chapelles, menant religieusement à l'église Notre-Dame de la Sarte, théâtre des Septennales hutoises (2005 en est une!), le Mur de Huy est à la Flèche Wallonne ce que le Mur de Grammont est au Tour des Flandres, le Cauberg à l'Amstel Gold Race et la Redoute à Liège-Bastogne-Liège. «Mais il est bien plus dur!» lance Criquielion, dont le palmarès est éloquent.

Claudy Criquielion en bref...

le 11 janvier 1957à Lessines

Début pro: 1979

Son palmarès à la Flèche

1979: 21

1980:

1981: 10

1982: 14

1983: 54

1984: 14

1985: 1

1986: 3

1987: 2

1988: 18

1989: 1

1990: 19

1991: 2

Photos: Bernard Demoulin.

© Les Sports 2005