Un cri de colère pour l’Afghanistan

TÉMOIGNAGE AFGHANISTAN Le parcours de Chékéba Hachemi est un roman. Petite, sous le joug soviétique, elle quitte seule l’Afghanistan par les chemins de traverse. Une première expérience marquante qu’elle raconte avec force, pudeur, et drôlerie parfois.

Arrivée en France, la famille se recompose. La gamine grandit et conserve les yeux braqués sur ce pays éternellement chahuté.

Adulte, Chékéba se lance dans le combat pour la femme afghane prise alors dans les filets des talibans. À force d’obstination, elle parvient à entrer en contact avec le commandant Massoud et signe son premier retour au pays.

Le reste de l’histoire de ce pays s’est étalé aux quatre coins du monde après l’assassinat du Lion du Panshir et les attentats de New York.

Aujourd’hui, après un passage au gouvernement Karzaï, dont elle démissionnera en critiquant sa corruption, Chékéba Hachemi poursuit son combat pour les femmes afghanes et, au-delà, pour l’avenir d’un pays qui voit arriver 2014 et le retrait des troupes étrangères avec une légitime appréhension. “Il faut m’expliquer comment, avec les troupes présentes sur le terrain, les talibans parviennent encore à attaquer des bâtiments en plein Kaboul. Comment, avec plus de 2.500 ONG sur le terrain, le pays ne dispose pas d’électricité et offre un taux d’analphabétisme de 95 %.”

Des questions sans réponse et un livre témoignage remarquable qui permet de cerner l’histoire récente de ce pays et de l’échec de la communauté internationale.

H. Le. Chékéba Hachemi : L’insolente de Kaboul, Éd. Anne Carrière.

Un grand témoignage.