Rendez-vous Magazine accuse Inside Magazine de vol de fichiers et plagiat

TRIBUNAL ARLON Sorti de presse en octobre et édité par Les Sudistes, Inside Magazine est distribué gratuitement dans les boîtes aux lettres du sud de la province de Luxembourg. Il est poursuivi devant le tribunal des référés commerciaux par Rendez-vous Magazine. Édité depuis 3,5 ans par la société Luximmo-Invest, qui a fait faillite, puis par la société Kilimanjaro, Rendez-vous accuse ses deux anciens employés d’avoir démissionné en emportant les fichiers clients et les photos, pour créer un magazine concurrent dans la même région.

“Pendant leurs congés d’été, ils démissionnent et commencent à démarcher les clients pour le nouveau magazine. Les fichiers de Rendez-vous Magazine ont été vidés et piratés. Ils lancent Inside Magazine et y recréent ce qu’ils faisaient chez Rendez-vous. Il n’y a pas mieux pour créer la confusion auprès des clients”, plaide Me Bungert, conseil de la société Kilimanjaro. Ce dernier réclame la cessation immédiate d’Inside magazine.

Pour les avocats des deux employés, Rendez-vous Magazine se trompe de cible. “La société éditrice de Rendez-Vous doit s’en prendre à la société éditrice d’Inside. Or, ce sont deux sociétés installées au Luxembourg. Si les faits sont reprochés aux deux employés, c’est le tribunal du travail qui est compétent”, plaide Me Massart.

“Nos clients ont démissionné par crainte d’une nouvelle faillite. Les dettes s’accumulaient et les salaires étaient payés irrégulièrement. Rien ne prouve qu’ils ont démarché la même clientèle. La société éditrice d’Inside existe depuis 2007 et dispose de son propre fichier clients. Quant au plagiat, nos clients ne sont en rien responsables de la mise en page ni de la gestion d’Inside ”, ajoute Me Kauten.

Ordonnance attendue pour le 7 mars.

L. B.