CHAMP. D’EUROPE

Les fleurettistes hommes moins présents

Escrime

LEIPZIG La 1re journée de l’Euro commençait parfaitement pour les trois fleurettistes belges. Le tour de poule s’achevait ainsi par une qualification. Néanmoins, avec trois victoires et deux défaites, Julie Groslambert occupait une place plus enviable que Frederik Van Dormael et Yannick Germeau, gratifiés tous deux de seulement deux victoires et quatre défaites.

Dans le T64, Fred était sorti par le Russe Cheremisinov 40e mondial, 13 touches à 15, au terme d’un duel que le Limbourgeois avait bien entamé pourtant (8-5 après 1:30 de match). C’est sur un score plus sévère, 6-15, que Yannick Germeau devait rendre les armes devant le Roumain Virgil Saliscan, pourtant seulement 117e mondial.

Chez les femmes , Julie Groslambert accédait directement au tableau de 32 où elle eut la malchance de devoir rencontrer l’Allemande Katia Wächter, 9e mondiale. Malgré tout son courage, la Bruxelloise s’inclinait très sèchement (3-15). Le titre est logiquement revenu à l’Italienne Valentina Vezzali.

J. B.