Karaté

Le karatéka a reçu, ce lundi, son diplôme des mains du maître Osamu Hirano

TILFF Maître Osamu Hirano était en Europe pour un court séjour. Il y a un stage aux Pays-Bas et la visite d'une compétition quelque peu originale.

En effet, samedi, à Soumagne, se tenait un meeting de handikaraté. C'était une première en Belgique et en Europe et presque 80 compétiteurs étaient présents pour le rendez-vous tant attendu. On a pu voir des sportifs en fauteuil opposés à des karatékas valides.

Maître Ali Azizi a pris part à un kumité face à un karatéka non voyant. "C'était impressionnant. Alors que j'ai 27 ans de karaté derrière moi, je n'ai pas réussi à le toucher. Il était très concentré et bloquait avec précision toutes mes attaques."

Le style mis en place était le goju ryu. Cela peut se traduire par force et souplesse. Ce style ancestral est adapté aux différents âges et aux différents sexes et il donne de l'importance à la respiration. Il permet aussi aux personnes handicapées de mettre leur corps en valeur.

Du handikaraté impressionnant

Lundi soir, Franck Duboisse, responsable du Goju Kai Tilff, a eu le grand honneur de confirmer sa 2e dan en présence du sensei venu pour l'occasion. La démonstration des katas s'est faite dans un silence religieux. Seuls les mouvements de bras et la respiration étaient perceptibles tant la concentration était grande.

Le moment le plus étonnant fut cet engagement du maître dans son enseignement. Après la brillante démonstration de Franck, il s'est assis dans le fauteuil et a lui même refait une partie des katas pour corriger quelques petites imperfections. Du tout grand art chaleureusement applaudi par les spectateurs.

Enfin, Franck, visiblement très ému, a reçu son diplôme certifiant qu'il venait de passer sa deuxième dan. Il accède aussi au rang d'instructeur de niveau mondial.

Cette nouvelle carte de visite sera un précieux atout dans la promotion qu'il fait sans relâche du handikaraté.

Renaud Croix

Infos : www.handikarate.pro.tm