ZETRUD-LUMAY

Les sportifs du Cepes ont rencontré le 12e joueur mondial de tennis en chaise

SPORT Respect. C’était le terme idoine pour qualifier le sentiment des jeunes qui ont assisté lundi à l’entraînement de Joachim Gérard, 22 ans.

Il faut dire que cet habitant de Limelette n’est pas n’importe qui : 12e joueur mondial de tennis en chaise roulante ! De quoi en imposer à ces étudiants des Sports-études et Tennis-études du Cepes de Jodoigne.

“À l’origine de cette rencontre, il y a le fait que je discute régulièrement avec Marc Grandjean, l’entraîneur de Joachim”, explique Vincent Bourgeois, un des responsables de la section qui fait partie de l’enseignement technique de transition.

“Nous nous sommes alors dit qu’il serait très intéressant de permettre une entrevue, que ce serait profitable de montrer ce qu’est le dépassement de soi à ceux qui manquent parfois de jusqu’au-boutisme…”

Les ados ont donc pu découvrir de visu, au sein des installations du TC La Cure (Zétrud-Lumay), le niveau impressionnant de Joachim Gérard. Avant de lui poser diverses questions sur sa carrière, ses objectifs,…

Paradoxalement, le tennisman, qui constitue un modèle de motivation, a notamment répondu que son point faible, il était dans la tête.

“J’ai le tennis mais pas le mental pour signer de grands résultats”, a-t-il précisé à ses interlocuteurs. “Je dois faire un effort et je le sais.”

Un avis nuancé par Marc Grandjean qui a rappelé ses victoires contre les 3e, 5e et 8e mondiaux.

Au final, les deux heures se sont donc avérées plus qu’intéressantes pour les élèves. “Joachim nous a montré à quel point il faut être motivé pour réussir”, note Amaury Crestani, élève en 3e TTR Tennis. “Il ne faut jamais perdre espoir et toujours continuer vers son objectif.”Geoffroy Herens

Après avoir frappé la balle, Joachim Gérard a pris un peu de temps pour répondre aux jeunes du Cepes, qui sont ressortis plus motivés que jamais par cette rencontre.