Un lieu d'accueil pour les enfants atteints de maladie grave. Une première en Belgique

EVERE Nous vous l'avions annoncé le 24 janvier dernier, c'est pour y accueillir des enfants gravement malades qu'une Maison de répit verra le jour pour la première fois en Belgique l'année prochaine à Evere. Sa construction devrait être entamée d'ici à quelques mois, ont annoncé hier les ministres bruxellois de la Santé Guy Vanhengel (VLD) et Benoît Cerexhe (CDH) ainsi que Rudi Vervoort (PS), le bourgmestre d'Evere, qui met par ailleurs le terrain à disposition de l'ASBL Maison de répit de Bruxelles-Capitale.

Lieu de vie intermédiaire entre le domicile et l'hôpital, cette Maison de répit sera accessible à tous les enfants de 0 à 18 ans, atteints de maladie grave ou à issue fatale et dont les proches ont besoin d'être épaulés. Ouverte 24 heures sur 24, elle mettra dix lits classiques (dont deux devraient être réservés pour les urgences) à disposition pour leur offrir un répit résidentiel, de maximum trois fois par an pour des séjours d'une dizaine de jours. Notamment quand le maintien à domicile n'est plus possible ou que les parents, exténués, ont besoin de se ressourcer.

L'idée est donc d'accueillir dans un cadre proche de l'idée d'habitation, permettant la détente pour l'enfant et pour ses proches. Le bâtiment en forme de L s'étalera sur 950 m² et sera construit de plain-pied, avec une partie sur un étage. Les parents auront, bien entendu, la possibilité de loger sur place, et les frères et soeurs de l'enfant, souvent délaissés par manque de temps et de structure, bénéficieront eux aussi des services de la Maison de répit. Cette belle initiative est financée à concurrence de 2.500.000 euros et s'installera rue Colonel Bourg. La commune d'Evere a marqué son accord pour le permis d'urbanisme.

Ludivine Nolf

La Maison de répit accueillera dès 2009 à Evere une douzaine d'enfants atteints de maladies graves ou à issue fatale. (dr)