L’Italien a remporté, au Moyen-Orient, deux victoires sur deux possibles