Une dérogation a été nécessaire pour celle qui est dénommée Beatles Lane

MONS L'idée est venue de René Lemur, membre du comité du Beatles Day. Celui-ci sollicitait l'apposition d'une plaque de rue à l'entrée d'une des allées du Waux-Hall. Il souhaitait qu'elle porte l'inscription Beatles Lane et ce, à l'occasion du 20e anniversaire de l'événement en 2007.

Très vite, le collège montois s'est dit que puisqu'aucune allée du Waux Hall n'était nommée, cette première nomination serait l'occasion d'attribuer un nom aux quatre allées principales. Pour rester dans l'optique d'un hommage rendu à une personnalité, les échevins ont pensé à des personnalités montoises actives dans le domaine artistique.

Stiévenart et Harvent

Ainsi, deux allées portent le nom de deux sculpteurs célèbres qui ont réalisé la majorité des oeuvres qui jalonnent les parterres fleuris. Il s'agit de Michel Stievenart et de René Harvent. L'esprit résolument classique et l'inspiration symboliste de ce dernier se mettaient au service de la beauté féminine qu'il incarne principalement dans le bronze.

Fuschs et Bottriaux

Une allée a aussi pris le nom de l'architecte-paysager Louis Fuchs qui, entre 1862 et 1864, dessina le jardin actuel. Enfin, ces appellations ont été l'occasion de mettre à l'honneur Pol Bottriaux, ancien directeur du service des plantations de la Ville. Décédé en 2001, il consacra beaucoup d'énergie et de passion à l'embellissement du site. La veuve et la fille de ce dernier étaient présentes à la cérémonie organisée dimanche.

Lors de son discours prononcé à l'occasion du dévoilement des plaques des noms de ces allées, Nicolas Martin, échevin du Tourisme, a souligné qu'une dérogation du conseil communal avait été nécessaire pour pouvoir baptiser une allée Beatles Lane. Normalement, tout nom de ce type doit normalement un nom français.J.T.

Désormais, les cinq allées du Waux-Hall ont leur nom. À l'occasion du 20e anniversaire du Beatles Day, l'une se nomme Beatles Lane. (AVPRESS)