Animaux D'après des chercheurs de l'Université d'Edimbourg et le zoo du Bronx à New-York, les chats resteraient de dangereux prédateurs et demeureraient imprévisibles.

L'étude datant de 2015 va plus loin et affirme que nos supposés amis les chats n'hésiteraient pas à tuer leur propriétaire s'ils en avaient la possibilité. Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont étudié le comportement des chats et ont trouvé des similitudes évidentes avec le comportement des lions. Ainsi, les petits félins sont impulsifs, névrotiques, colériques avec un sérieux penchant pour la domination.

"Ce qui m'effraie c’est que parfois ils attaquent et ont un instinct de tueur, et d’autres fois ils ne l’ont pas. Si vous êtes debout près d’un groupe de lions, des fois tout ira bien et des fois ils vont bondir et attaquer sans raison. C’est la même chose pour les chats domestiques. Ils sont adorables et affectueux et aiment se pelotonner dans votre lit… mais ils peuvent changer à n’importe quel moment, alors soyez prudent", avait notamment assuré le docteur Max Watchel à nos confrères de la BBC.

Il y a de cela quelques semaines, la DH vous faisait d'ailleurs part de l'histoire d'Elodie et de son chat Pimousse, atteint de sociopathie féline. "Du jour au lendemain, mon chat, qui est habituellement tellement doux, affectueux, réclamant sans cesse câlins et papouilles m’a attaquée très violemment, sans raison apparente. Je suis sortie complètement choquée de cette agression. Mon petit ange devenait un démon, méconnaissable !", partageait notamment la jeune femme dans nos pages.

En cette journée internationale du chat, vous regarderez peut-être votre animal de compagnie d'un autre œil.