Animaux

Une lionne museau au vent à l'arrière d'un pick-up dans les rues embouteillées de la mégapole pakistanaise Karachi a fait sensation sur les réseaux sociaux, au point que son propriétaire a été mis en examen jeudi, a indiqué la police.

Le propriétaire de la lionne, Saqlain Javed, un trentenaire marchand d'animaux de compagnie, a été arrêté après la plainte d'un concitoyen inquiet des risques qu'il faisait encourir aux passants.

L'accusé a assuré qu'il se rendait simplement chez le vétérinaire et qu'il avait tous les permis nécessaires pour la détention de ce type d'animal.

"Nous avons libéré l'accusé sous caution, mais ouvert une enquête pour comportement négligeant avec un animal", a indiqué un officier de police haut-placé, Muqadas Haider.

Une vidéo tournée par des automobilistes interloqués montre la lionne tenue en laisse par un homme à l'arrière d'un pick-up pris dans les embouteillages à la nuit tombée (https://goo.gl/O7GBhY).

On entend une femme s'inquiéter: "qui sera responsable s'il y a un incident?" et se demander s'il s'agit d'une espèce protégée.

La vidéo a été vue un million de fois sur Facebook, générant nombre de critiques sur le traitement cruel imposé au félin, ou encore le côté m'as-tu-vu d'une telle expédition, dans un pays où plus d'un tiers des 200 millions d'habitants vit sous le seuil de pauvreté.