Divers Brett Kavanaugh, candidat à la Cour suprême et accusé d'agression sexuelle par la professeure de psychologie Christine Blasey Ford, a désormais un rouge à lèvre à son effigie.

Mais ce cosmétique n'est pas proposé à la vente pour faire son éloge, mais plutôt pour dénoncer l'acte dont il est accusé. La marque Lipslut, à dessein politique, qui propose déjà le rouge à lèvres "F*ck Trump", a désormais ajouté à sa gamme "F*ck Kavanaugh".

La somme payée pour le produit est entièrement reversée à des associations qui luttent contre le harcèlement sexuel comme NO MORE, National Alliance to Ed Sexual Violence ou encore End the Backlog. Le produit de beauté imprimé Trump, lui, n'était qu'à moitié reversé aux associations pour les droits civils qui avaient été épinglés par le président américain.

" Lorsque j'ai écouté les auditions et tout ce qui s'en est suivi, cela m'a beaucoup énervée de voir que les propos des femmes étaient ignorés, remis en question ou carrément niés", a expliqué Katie Sones, la fondatrice de Lipslut, au média Refinery29.

" Je sais que beaucoup de marques ne prennent pas vraiment de position sur les questions politiques et sociales. Mais je pense que nous montrons à l'industrie du maquillage que les consommateurs veulent soutenir une marque qui a une opinion."