Divers

Le parquet de Bordeaux a tranché. Vendredi, il a annoncé avoir classé sans suite la plainte déposée contre Bertrand Cantat par Yael Mellul. La présidente de l’association Femme&Libre, par ailleurs avocate du dernier compagnon de Krisztina Rady, l’ex-épouse du chanteur, estimait que le suicide de cette dernière était lié à des violences physiques et psychologiques exercées par Bertrand Cantat. Les devoirs d’enquêtes effectués n’ont pas permis de confirmer ces accusations. Plusieurs plaintes similaires ont déjà connu le même sort précédemment.

CVD.