Divers Wu Yongning a tenté une ultime ascension qui devait lui permettre de gagner beaucoup d'argent.

C'était une star sur le réseau social chinois Weibo. Wu Yongning y a publié plus de 300 expéditions filmées. Le 8 novembre, Wu Yongning monte sur un gratte-ciel de Changsha et se suspend à ce qui ressemble au toit de l'édifice. Le jeune homme entame une série de tractions, les jambes pendues dans le vide, comme le relaie le Huffington Post. Après quelques secondes de pause, le rooftopper tente de remonter mais ses mains glissent. La chute du 62ème étage ne lui laissera aucune chance.

© Weibo

Un mois après l'accident, sa compagne témoigne de l'accident.

D'après les déclarations de sa famille au Xiaoxiang Morning Herald, l'équilibriste participait à un challenge permettant de remporter 13.000 euros. D'autres sources comme le Telegraph mentionnent quant à elles un clip promotionnel lui octroyant une grosse somme d'argent. Selon son oncle interviewé par le Beijing News, "il avait prévu de demander sa copine en mariage, Il avait besoin d'argent pour son mariage et pour le traitement médical de sa mère, malade".

L'escalade clandestine de bâtiment est illégale. Elle rassemble néanmoins des milliers d'adeptes à travers le monde. Un autre rooftopper s'était tué il y a quelques mois en Ukraine en tentant de monter un pont à mains nues. 

© Weibo

© Weibo