Divers

La chaîne Youtube Would you react a encore frappé. Cette fois, le groupe de bruxellois s'attaque à la place de l'alcool dans notre société. Boit-on trop et trop jeune ? Sommes-nous face à une banalisation du phénomène ? Les résultats de cette expérimentation sociale sont déconcertants.

Pour tenter de répondre à ces questions, le collectif a réalisé un montage en caméra cachée. On peut y voir un grand-père commander des boissons alcoolisées pour ses petits-enfants d'une dizaine d'années, acheter des bouteilles de vodka au comptoir de magasins, se balader en rue avec des canettes de bière...

Ce qui est saisissant, c'est que, bien que les vendeurs de petits magasins savent que la vodka est destinée aux enfants, ils acceptent de leur vendre la bouteille.

Deuxième expérience, les deux enfants demandent à des passants d'ouvrir une bouteille de vodka. La plupart s'exécutent tout en se rendant compte qu'il s'agit bien de vodka et non d'eau. Seule une personne fait marche arrière et renverse les verres servis aux deux enfants.

Troisième cas de figure, l'acteur ainsi que les deux petits s'asseyent à une table et commandent trois bières. Une demande que le serveur ne remettra pas une seconde en question. Le cafetier tente de s'expliquer : si des mineurs non accompagnés demandent de l'alcool, c'est à lui de prendre la responsabilité. Si un majeur est en leur compagnie et qu'il accepte, alors le serveur se doit, selon lui, de servir la table.

Selon la législation belge, il est interdit de vendre, de servir ou d'offrir de l'alcool (excédant 0,5% du volume) aux jeunes de moins de seize ans. Les boissons spiritueuses sont quant à elle prohibées aux jeunes de moins de 18 ans (comme la vodka). En cas d'infraction, l'amende varie de 156 à 6.000 euros.

Toutes les réactions sont à découvrir dans la vidéo ci-dessus.