Divers Lors d'un programme scientifique sur la criminalité, des élèves de la Barberton High School dans l'Ohio (Etats-Unis) se sont portés volontaires pour une expérience étonnante.

Alignés contre un mur, les visages des adolescents ont été aspergés de bombe au poivre par un prof sous le contrôle de la police locale. L'expérience est rapidement devenue un véritable cauchemar pour les jeunes gens qui ne s'attendaient surement pas une telle douleur.

Hurlements, larmes, le supplice a duré plusieurs minutes.