Divers Un papa a découvert, en cherchant des Lego à offrir à son fils sur Amazon, qu'il existait des figurines reprenant le style nazi, selon le média Mashable.

Les petits bonshommes et autres véhicules ne sont en fait pas vendus par Amazon directement, mais par des particuliers qui passent par Amazon Marketplace, le site dédié aux vendeurs indépendants. Les figurines Lego sont customisées avec des signes distinctifs du Troisième Reich comme l'aigle impérial, la croix de fer ou des têtes de mort.

Pour trouver ces jouets sur Internet, il vous suffit simplement de taper "Lego Wehrmacht" et vous serez redirigé vers le site de vente en ligne.

Manuel Hegel, l'Allemand qui a fait cette découverte, a décidé de lancer une pétition pour dénoncer la vente et tenter de la faire interdire. Depuis sa création, la pétition a récolté plus de 1.700 signatures. A travers celle-ci, Manuel Hegel demande à Lego de poursuivre les revendeurs de ces "figurines qui représentent l’opposé le plus total des valeurs que Lego défend". "En jouant avec ces figurines, les enfants acceptent l’uniforme représenté, les armes, etc., comme si c’était quelque chose de normal."

Lego a déclaré, dans un communiqué envoyé à la BBC, qu’ils "n’encourageaient d’aucune manière ou n’approuvaient ces produits".