Divers

La justice française a été saisie pour déterminer si un couple, visiblement très fan de foot et de l'équipe nationale, pouvait prénommer leur fils Griezmann Mbappé en hommage aux deux footballeurs champions du monde l'été dernier.

Selon le journal local La Montagne, le couple a décidé de donner ces deux prénoms à leur fils né en novembre à Brive, dans le centre de la France.

L'officier d'Etat civil, estimant comme le lui permet le code civil français que ces prénoms pouvaient être "contraires à l'intérêt de l'enfant", a saisi le procureur de la République, a confirmé le cabinet du maire de Brive au quotidien.

Si le procureur suit cet avis, il saisira le tribunal aux affaires familiales qui peut exiger le changement du prénom ou sa suppression, dit l'article du code civil.

Une affaire similaire de prénom refusé a récemment connu de multiples rebondissements, qui ne sont pas terminés, avec la naissance du petit Fañch, diminutif de François en breton en mai 2017.

L'officier d'état civil de Quimper (ouest) avait refusé de retenir l'orthographe bretonne à tilde (~).