Divers C'est en scrollant sur Instagram que la bien nommée Yulia Agranovych a commencé à s'interroger sur la fidélité de l'homme qu'elle fréquentait.

Yulia Agranovych pensait ne rien avoir en commun avec Vlada Abramovich. Pourtant en faisant défiler des photos sur Instagram, elle est tombée sur un cliché qui lui paraissait bien familier. Et pour cause, il s'agissait d'un panorama pris depuis sa propre chambre. 

S'empressant de visiter le compte de la personne à l'origine de cette photo, elle est tombée sur d'autres clichés où son mari prenait la pose avec sa maîtresse. 

Ni une ni deux, elle commente cyniquement sur le panorama: "Belle vue depuis la fenêtre de ma chambre". 

Elle prend en outre les choses en main et met face à leurs responsabilités son époux et sa concurrente. Le premier a réfuté toute tromperie, affirmant que Vlada n'était que la copine d'un ami à qui il faisait visiter les lieux et qu'elle en avait profité pour prendre une photo. La maîtresse a pour sa part refuser de jouer aux menteuses.

Le mari a fini par aussi avouer les faits et a même enfoncé le clou, indiquant avoir eu plusieurs relations extraconjugales. Mais il a également plaidé sa cause en rappelant qu' "il n'avait jamais été infidèle mentalement", précisant à toutes ses conquêtes son statut d'homme marié.

Malgré ces excuses, Yulia a demandé le divorce.