Divers C'est ce qui s'appelle un spectacle interpellant.

Alors que l'on a appris que les Etats-Unis ont enquêté sur les OVNI durant des années, les habitants de Los Angeles ont cru voir E.T débarquer dans leur jardin, durant la nuit de vendredi à samedi. En cause, cette énorme boule de lumière incandescente enrobée par un halo de fumée.

Très rapidement, Twitter a été pris d'assaut avec le hashtag #Aliens.


"Il y a vraiment un trou de ver qui s'est ouvert au-dessus de Los Angeles. Ça me va très bien. Bienvenue. J'espère que les Men in Black vont pas débarquer et me raconter que c'était juste un ballon ou un autre mensonge du genre. CE SONT DES ALIENS."

"Los Angeles... Mais qu'est-ce que c'est que cette méduse bizarre qui traverse le ciel en ce moment?"


"Oui, les aliens existent. Malheureusement, ils sont déjà sur le départ parce que toute vie intelligente a quitté notre planète."

Même le chanteur Nick Jonas y est allé de son tweet ahuri.



"Bienvenue aux aliens qui viennent de se poser à Los Angeles. Vous pouvez me dire où est-ce que l'on doit se retrouver?"

Malgré ces quolibets en ligne, l'explication derrière ce 'phénomène' est bien moins surnaturelle : il s'agissait, en réalité, du lancement d'une fusée par l'entreprise américaine SpaceX, un modèle Falcon 9 qui a décolé à partir d'une base militaire située tout près, à Santa Barbara en Californie.

Et Twitter était pourtant le premier réseau au courant, puisque l'agence a publié une annonce sur son propre compte.