Divers Ce restaurateur chinois a affiché sur sa vitrine le prix des repas en fonction du tour de poitrine des clientes. De 3,5 à 9,5 yens, l'addition peut être salée pour certaines.

On n'imagine pas très bien comment on peut en arriver là et pourtant, Trendy Shrimp, un restaurant d'Hangzhou en Chine, propose cet étonnant concept : la remise sur l'addition sera plus ou moins importanteen fonction de leur taille de poitrine. 


Evidemment, la publicité n'est pas restée longtemps à la vitrine du restaurant, selon BBC News Asia. Accusé de discrimination, le patron a essayé de s'expliquer : " Une fois la promotion commencée, de nombreux clients ont augmenté leur consommation de 20%. (...) Certaines filles que nous avons croisées étaient très fières, elles n'avaient rien à cacher". 

Ce n'est pas la première fois qu'un restaurant est accusé de discrimination. Toujours en Chine, un commerce d'Henan avait offert une réduction aux "belles" personnes. 
En Australie, c'est un restaurant vegan qui a attiré les foudres de la population. Handsome Hair proposait en effet de faire payer sa clientèle masculine plus cher pour lutter contre les inégalités salariales.