Divers

C'est lors de leur dernière nuit à Toronto qu'un couple britannique a décidé de louer un appartement sur Airbnb. Ils ont découvert l'objet par hasard.

Ils devaient terminer leur voyage au Canada en beauté dans un appartement loué sur Airbnb à Toronto le 7 septembre. Une dernière nuit avant leur grand retour.

Et pourtant, Taryn Vernoy et Dougie Hamilton ont eu la mauvaise surprise de découvrir une caméra intégrée dans le radio-réveil de l'appartement.

C'est en posant par hasard le regard sur le réveil que Dougie a remarqué un détail assez étrange: l'objet était branché à un mystérieux câble...

Le jeune homme a raconté au journal écossais Daily Record qu'ils se trouvaient dans l'appartement depuis 20 minutes lorsqu'il a observé l'horloge: "J'ai regardé le réveil pendant environ dix minutes. Il y avait quelque chose qui me mettait mal à l'aise. Il était connecté à un câble, comme un chargeur de téléphone. Je trouvais ça bizarre".

Placé à côté du canapé, le réveil était à la fois tourné vers le salon et la chambre, sans porte.

Dougie se souvient alors d'une vidéo qu'il avait visionnée récemment sur Youtube. Dans cette vidéo, il est expliqué que les caméras peuvent se dissimuler dans n'importe quel objet du quotidien.

"Dans ma tête, je me sentais un peu mal. Je me disais: 'Est-ce que je veux vraiment être cette personne qui vérifie s'il y a des caméras dans les réveils?'", partage-t-il sur son compte Facebook.


C'est en débranchant l'appareil et en ôtant la face avant que Dougie Hamilton tombe finalement sur l'objet tant redouté: une caméra. Le couple n'avait aucune idée si le propriétaire les voyait. "C'était vraiment effrayant et nous ne voulions plus rester sur place", explique-t-il au Daily Record.

Suite à cette découverte pour le moins angoissante, le couple a décidé de porter plainte contre Airbnb. 

Le couple a, toutefois, été relogé dans un hôtel de luxe, et s'est vu rembourser la nuitée dans l'appartement. De son côté, Airbnb a réagi et ouvert une enquête. La société américaine a également annulé toutes les prochaines réservations des six logements que possède le propriétaire coupable.