Divers Un internaute a pointé du doigt les ressemblances frappantes entre les sketchs de Rémi Gaillard et un humoriste anglais. L'humoriste français s'en défend.

"On peut passer en revue les sketchs un par un si vous voulez", explique Rémi Gaillard au Huffington Post. "J'ai effectivement fait un clin d'œil à Dom Joly, dont j'adore le travail et son programme 'Trigger Happy TV', avec la vidéo "Animal Planet" publiée en janvier 2016 ou celle du mafieux dans le parking. Mais ça s'arrête là." Epinglé par "le vengeur masqué CopyComics", l'humoriste préfère parler d'inspiration plutôt que de plagiat.

"J'ai fait des centaines de vidéos, il est vrai que certaines idées peuvent se croiser mais Dom Joly est l'artiste qui me ressemble le plus, ou inversément". Un avis que ne partage pas tout à fait son homologue d'outre-Manche...

Déjà en 2010, l'humoriste Dom Joly avait publié une tribune sur le site The Independent dans laquelle il se disait "victime d'un cambriolage artistique lâche". En cause : notamment la reprise de l"'opération escargot". "La plupart des sketchs de Rémi Gaillard sont originaux et drôles, donc j'ai un peu moins de problèmes avec lui. Mais il semble que nos cousins du Continent manquent un peu d'inspiration", avait-il écrit.

Mais l'Anglais n'a visiblement pas tenu rigueur à son collègue français puisqu'une collaboration entre les deux serait prévue dans les prochaines semaines. "Il se trouve que l'on va tourner une vidéo ensemble avec celui que l'on m'accuse de plagier. Il a même proposé de venir à Montpellier", affirme Rémi Gaillard.