Divers

Une Américaine a tenu des propos racistes à l'encontre d'une jeune étudiante sud-coréenne dans un Starbucks, en Californie, prétextant ne pas "vouloir l'entendre parler sa langue".

Annie An est une étudiante originaire de Corée du Sud et discutait avec l'un de ses professeurs, Sean Lee, à l'occasion d'un cours particulier. Tous deux communiquaient en coréen, leur langue natale. La dame, assise à côté d'eux, a fait un commentaire déplacé : "Vous pouvez vous asseoir mais vous devez le faire en silence". Avant d'ajouter que leur langue était "dégoûtante" et qu'il "faut parler anglais dans ce pays".

Annie An a dégainé son smartphone et a commencé à filmer la dame alors que des employés de la célèbre chaîne de cafés tentaient de résoudre la situation. L'étudiante a expliqué dans un post Facebook que trois policiers sont descendus sur le lieux en quelques minutes et l'ont escortée.

"Il y a des centaines de milliers d'Américains qui salueraient les propos de cette dame. Faut-il encore vraiment les confronter alors qu'ils sont endoctrinés par leurs idéologies malsaines? Peut-on avoir une conversation constructive avec eux ? Je ne sais pas", a écrit Sean Lee, le professeur d'Annie An, dans une publication Facebook.

Sean Lee et Annie An espèrent que cet incident permettra une prise de conscience en ce qui concerne le traitement de personnes immigrées et d'étudiants étrangers, notamment aux États-Unis. Selon une étude réalisée en 2016 par le Bureau of Labor Statistics, les immigrants et leurs enfants aux États-Unis seraient près de 85 millions, ce qui représente environ 27% de la population.