Divers KinkySdollS devait ouvrir incessamment sous peu au Texas, aux Etats-Unis, mais les autorités de la ville de Houston s'y sont fortement opposées.

La maison close, qui s'apparentait plutôt à un magasin, avait l'intention de proposer une offre un peu spéciale. Les clients auraient pu essayer des poupées robotisées avant de pouvoir les acheter. Mais la boutique KinkySdollS s'est vue dans l'interdiction de mettre son projet à exécution en raison d'un manque de permis, nécessaire à la rénovation du bâtiment. 

Par la suite, les autorité locales de Houston se sont opposées à l'ouverture future du "bordel" et ont même été plus loin en élargissant la définition des règlements qui régissent les entreprises de nature sexuelle. Désormais, l'utilisation de "dispositifs anthropomorphiques", autrement dit un objet conçu pour ressembler à un humain, tel que les poupées robotiques, sera interdite.