Gaffes Interrogé sur la peine de mort, le chanteur a eu des propos qu'on peut qualifier de glaçants.

Invité dans Quotidien, Michel Sardou a été passé sur le grill de Yann Barthès. Interrogé sur la peine de mort, l'interprète d'Afrique Adieu s'est dit contre la peine de mort, jugeant que cette sentence n'est pas dissuasive... avant de lancer: "Ah, si on tue mon môme, y a même pas l'ombre d'un doute. Puis, j'tire bien. Je suis même tireur d'élite. (...) Jai un Beretta 44-45 qui te fait des trous comme ça dans le dos en sortant, puis c'est tout !"

En 1976, Michel Sardou était à l'époque en faveur de la peine capitale. Il l'avait d'ailleurs chanté dans " Je suis pour", titre qui ne laissait pas vraiment de place au doute...