Sexy Quatorze ans après sa retraite sportive, la poupée russe a gardé sa plastique de rêve...

Professionnelle de 1995 à 2003, Anna Kournikova a souvent été la cible de certaines moqueries. Bon nombre de suiveurs estimaient en effet que la jolie native de Moscou profitait de son physique avenant et ne faisait pas de résultats sur le circuit.

Cette seconde affirmation est en partie vraie puisque, si elle a atteint le huitième rang mondiale, la joueuse russe n'a jamais gagné le moindre titre en simple.

Girfriend d'Enrique Iglesias, la jolie Moscovite s'est rappelée au bon souvenir de tous en postant des photos d'elle, en bikini, sur Instagram. De quoi démontrer à ses 400.000 followers qu'elle a gardé son merveilleux body...