Sexy On connait la Corée du Nord pour ses shows militaires et ses démonstrations de force, où des milliers d'hommes entament des chorégraphies millimétrées. Mais on la connait moins pour ses cheerleaders tout aussi entraînées, arborant à la patinoire de Gangneung, autre ville-hôte des Jeux, des drapeaux de la Corée... unifiée !

Les JO de Pyeongchang entrent dans l'histoire pour des raisons bien supérieures à la beauté du jeu athlétique. La Corée du Nord sort les grands moyens pour que le premier réchauffement depuis 60 ans entre les deux régimes soit bien visible. Pour preuve, cette délégation de cheerleaders nord-coréennes, emmitouflées jusqu'aux oreilles dans un ensemble rouge, débarquées dans la ville côtière de Gangneung où se déroulent les jeux sur glace.

Déjà présentes à la cérémonie d'ouverture, c'est lors de la première session de short-track, sport très apprécié au Sud, que les projecteurs se sont braqués sur elles alors qu'elles scandaient : "La Corée du Nord et la Corée du Sud ne font qu'une", invitant le public à approuver leur slogan grâce à une ola. Elles ont également joué les comités d'accueil lors de l'arrivée, dans le stade, du président sud-coréen Moon Jae-in et du vice-président américain Mike Pence.

Agitant des drapeaux de la péninsule unifiée, représentée dans un bleu pacifique, elles sont une centaine de jeunes femmes à incarner cette offensive de charme. Mais tout cela ne dit pas si elles sont libres de leur mouvement, le soir, après des heures d'encouragement.

© AFP

© AFP

© AFP

© AFP

© AFP