Sports

Le milieu de terrain russe du Lokomotiv Moscou Dmitri Tarasov, qui avait exhibé un T-shirt floqué du portrait de Vladimir Poutine à la fin d'un match d'Europa League en février, a écopé d'une amende de 5.000 euros, a indiqué vendredi l'instance disciplinaire de l'UEFA.

Les règles de l'instance européenne du foot interdisent en effet toute propagande politique, idéologique ou religieuse lors des matches.

A la fin du 16e de finale aller d'Europa League remporté 2-0 par Fenerbahçe le 16 février dernier, le milieu avait enlevé son maillot, découvrant un T-shirt frappé d'une photo de Vladimir Poutine portant un béret vert, accompagnée de l'inscription en russe "le plus poli des présidents".

Cette formule fait référence aux soldats russes envoyés en Ukraine pour annexer la péninsule de Crimée en mars 2014, présentés comme des "gens polis" par les Russes.

"C'est mon président, je le respecte et j'ai décidé de montrer que j'étais avec lui partout", s'était justifié Tarasov, cité par l'agence de presse R-Sport.

Le Lokomotiv avait dans la foulée condamné "l'attitude inadmissible" de Tarasov, qui s'était vu infliger une amende de 300.000 euros de la part du club moscovite.

Tarasov n'avait "prévenu personne de ses intentions", selon le club. "Son initiative est inappropriée et néfaste pour lui et pour le club", avait déploré le Lokomotiv dans un communiqué.