Sports

Le président américain de l'AS Rome, James Pallotta, va payer une amende pour s'être jeté dans une fontaine historique après la qualification de son équipe pour les demi-finales de la Ligue des Champions aux dépens de Barcelone, rapportent les médias italiens. 

Les images relayées sur les réseaux sociaux montrent l'Américain, poussé par les supporters mardi soir, faire une belle galipette arrière, tout habillé dans la fontaine des lions, au centre de la célèbre Piazza del Popolo.


L'ambiance est bon enfant mais le geste est strictement interdit à Rome, où les amendes relevées à 450 euros en 2017 pleuvent régulièrement sur les touristes qui cherchent à se rafraîchir... ou à rejouer la scène de "La Dolce Vita".

Mercredi matin, M. Pallotta a appelé la maire de Rome, Virginia Raggi, pour présenter ses excuses et assurer qu'il paierait lui aussi l'amende, rapporte la presse italienne.

Dans la matinée, l'association de consommateurs Codacons a dénoncé dans un communiqué la désinvolture du président du club, évoquant "un très mauvais exemple pour les millions de jeunes qui suivent le football et la Roma et qui devraient être éduqués au respect du patrimoine public et des biens historiques".

Battue 4-1 à Barcelone à l'aller, la bande à Radja Nainggolan a réalisé l'exploit de s'imposer 3-0 au Stadio Olimpico et ainsi accéder au dernier carré de la C1.