Sports

Une publicité controversée pour une société de paris sportifs mettant en scène le sprinter déchu Ben Johnson s’est attirée les foudres du gouvernement australien, qui affirme qu’elle fait l’apologie du dopage. 

Dans cette vidéo de 90 secondes, l’athlète canadien qui avait été contrôlé positif aux stéroïdes et privé de son titre après avoir remporté la finale du 100m lors des JO de Séoul en 1988, apparaît à son bureau entouré de trophées. 

Les auteurs de la publicité pour la société australienne Sportsbet tentent un trait d’humour en incrustant la mention "pendant 48 heures", quand l’ancien sprinter se présente comme un champion olympique. "Quand il s’agit d’améliorer les performances, Ben sait de quoi il parle, et c’est pour ça qu’il soutient la nouvelle application boostée pour Android de Sportsbet", claironne une voix off.