Sports En plein effort, une athlète éthiopienne a stoppé sa course à 200 mètres de la ligne d'arrivée.

C'est une image déjà vue et revue, que ce soit en athlétisme, en cyclisme ou en sports moteurs. Voir un sportif couper son effort alors que la course n'est pas encore terminée fait pourtant toujours son effet auprès du public.

La dernière anecdote en date remonte au meeting de Londres de la Diamond League d'athlétisme. Dans le dernier tour du 3000 mètres steeple, Fantu Worku, en tête de la couse, a arrêté de courir à 200 mètres du but.

A force de tourner en rond autour de la piste, on rentre dans un certain automatisme et l'on pense parfois à tort qu'un tour ou un demi-tour est le dernier, alors qu'il n'en est rien. C'est probablement ce qui est passé par la tête de cette coureuse de fond éthiopienne, qui n'a même pas terminé la course, dégoûtée après s'être rendue compte trop tard de son erreur.

Profitant de cette bévue, c'est la Kényane Lilian Kasait Rengeruk qui s'est imposée, devant la Néerlandaise Susan Krumins et l’Américaine Katie Mackey.