Sports A l'occasion des 32e de finale de la Coupe de France, le PSG avait été "malchanceux" en héritant d'un déplacement chez un club de Ligue 1: le Stade Rennais.

Ce dimanche, les coéquipiers de Thomas Meunier, sur le banc durant toute la rencontre, ont prouvé qu'ils avaient très faim en ce début d'année 2018. Grâce à des doublés signés Neymar, Mbappé et Di Maria, le club de la capitale a dynamité Rennes (1-6).

Une soirée au plus-que-parfait puisque Kylian Mbappé a démontré qu'il était une alternative convaincante en pointe, en étant l'auteur de deux passes décisives en plus de ses deux réalisations, tandis que Di Maria semblait doucement revenir à son meilleur niveau (2 buts et 1 assist). Quant à Neymar, l'Auriverde continue tout simplement à empiler les buts et les assists avec une facilité déconcertante.

Le trio de la soirée, non pas la "MCN" mais la "MDN", a donc fait l'étalage de sa parfaite entente et de sa classe sur l'intégralité de la rencontre. En témoigne l'action collective d'une fluidité chirurgicale au cours de laquelle les trois joueurs du trio offensif joue en une touche de balle avant que Neymar ne vienne crucifier l'infortuné Abdoulaye Diallo.