Sports

Au terme de près de dix minutes de conciliabule, l'arbitre a été à l'encontre de la décision indiquée par la technologie sur la ligne de but.

Après avoir tout juste entériné l'arrivée de la vidéo la saison prochaine, la Ligue 1 française se retrouve ce dimanche dans le pétrin en raison d'un problème informatique de sa goal line technology lors de Troyes-Amiens, affiche à six points comptant dans la lutte pour le maintien 

Si les Troyens l'ont emporté un but à zéro, ils auraient tout aussi bien pu perdre gros en raison d'un bug informatique de la goal line technology à la 32e minute. Sur un coup de coin de Khaoui, Suk Hyun-jun reprend de la tête le cuir, qui s'écrase sur la transversale avant de rebondir sur la ligne de but. L'action se poursuit et les Troyens poussent le ballon au fond des filets, alors que les Amiénois s'étaient arrêtés de jouer car ils avaient entendus un coup de sifflet de François Letexier, l'arbitre de la rencontre.

Et pour cause, l'homme en noir n'a fait que suivre l'indication délivrée par sa montre, qui a vibré pour indiquer que le ballon avait totalement franchi la ligne de but. Mais les ralentis, dont celui délivré par la technologie, prouvaient le contraire. Après de nombreuses palabres entre joueurs, staffs et arbitres, M. Letexier confirmait sa décision mais finissait par revenir sur celle-ci après les protestations, légitimes, des Amiénois.

Faillible, la technologie a alors été neutralisée pour la deuxième mi-temps mais une chose est sûre, la polémique, quant à elle, ne fait que commencer.