Sports

Ce derby de Manchester avait démarré très doucement. 

Les 40 premières minutes étaient denses mais pauvres en occasions. L’ouverture du score de David Silva au bout d’un coup de coin botté par De Bruyne avait un rôle de déclic trois minutes avant la pause. 

Manchester United, toujours amputé de Pogba, répliquait d’ailleurs dans les arrêts de jeu au bout d’une somptueuse course de Rashford. Le choc prenait une autre dimension en seconde période : intensité, agressivité, tension, spectacle et suspense. Mais seul City parvenait à mettre le ballon au fond une seconde fois, après une erreur de… Lukaku. Le Diable Rouge dégageait mal un long coup franc de Silva. Otamendi le sanctionnait du bout du pied pour tromper De Gea.

Hormis son implication sur le but d’Otamendi, Romelu Lukaku n’a pourtant pas livré un mauvais match. Mais il semblait définitivement maudit, incapable de marquer, comme sur sa balle d’égalisation à la 85e et ce sauvetage incroyable d’Ederson, le portier citizen.