Sports Si le suspense était intense sur le terrain, le spectacle, lui, était du côté des travées avec commentateur corse véritablement on fire...

La rencontre de demi-finale de Coupe de la Ligue s'est jouée sur une séance de tirs au but intense et extrêmement tendue ! Alors que la majorité des penalties étaient plutôt très bien bottés, le Sporting de Bastia se retrouvait à la rue dans cette séance puisque le score était de 3-1 pour les Principautaires, Guillaume Gillet ayant loupé sa tentative, avant que Moutinho ne frappe sur le poteau, déclenchant un premier élan de folie du commentateur bastiais qui officie pour la chaîne télé du club corse.

Juste après, celui-ci exultait lorsque le Sporting recollait au score après que l'ASM ait bénéficié de "trois balles de match".
En fin de séance, notre homme pouvait lâcher toutes ses pulsions, le ballon de Nabil Dirar heurtant la transversale. Le commentateur en perdait alors son latin, confondant le défenseur corse Sébastien Squillaci avec Toto Schillaci, buteur éphémère de la Squadra dans le début des années 90.

Peu lui importait puisque le défenseur poussait le ballon au fond des filets et envoyait Bastia en finale, sous les cris d'agonie du commentateur qui a dû avoir quelques difficultés à s'exprimer clairement le lendemain... "Il y est, il y est, il y est ! On y est, on y est, on y est ! 20 ans après !..."